Trois médailles canadiennes sur les tatamis des Jeux panaméricains

13
juillet
2015

Toronto, 12 juillet 2015 (Sportcom) – Les judokas canadiens Catherine Beauchemin-Pinard, Antoine Bouchard sont montés sur la deuxième marche du podium de leur catégorie respective tandis qu’Arthur Margelidon a ravi le bronze, dimanche soir, aux Jeux panaméricains de Toronto.

Évoluant dans la catégorie des moins de 57 kg, Beauchemin-Pinard, 11e au classement mondial, s’est inclinée en grande finale face à l’Américaine Marti Malloy, 6e au monde, qui l’a vaincue en marquant un yuko.

 « Je sais que je peux la battre, je l’ai déjà fait trois fois. Aujourd’hui, c’était la troisième fois aussi qu’elle me battait alors la prochaine fois, j’espère reprendre mon ascendance! » a raconté l’athlète de Saint-Hubert.

« Je dois travailler sur son mental pour qu’elle vienne plus vers moi au lieu d’être plus sur la défensive, car j’ai un peu plus de difficulté avec ce type de judo. Je pense qu’elle le sait, alors elle a travaillé sur ma faiblesse pour me battre », a ajouté Beauchemin-Pinard. 

Pour accéder à la finale, la Québécoise a dû se défaire en demi-finale de la Brésilienne Rafaela Silva, quatrième au monde. « C’est la championne du monde de 2013 et c’est la première fois que je la battais alors je suis vraiment contente. Nous avons travaillé son judo et la tactique était là et ç’a bien marché. J’ai dû pousser jusqu’à la fin.»

«Au début elle est très forte, mais vers la troisième ou quatrième minute elle ouvre plus son jeu ce qui m’a permis de plus la travailler », a poursuivi celle qui s’était facilement départie de la Cubaine Ojeda Aliuska à son premier duel de la journée.

Chez les hommes, Antoine Bouchard, 16e au classement mondial et  médaillé d’or chez les moins de 66 kg des Championnats panaméricains disputés à Edmonton en avril dernier, a été battu en finale par le Brésilien Charles Chibana 9e au classement mondial.

Le combat a été serré jusqu’à la fin alors que les eux judokas avaient marqué un yuko, mais Chibana a a réussi à marquer un ippon alors qu’il ne restait moins de 50 secondes au duel. « Déjà en comparant nos classements, j’étais le négligé. Je trouve que j’ai quand même fait un bon combat, car n’ai pas fait beaucoup d’erreurs. »

Bouchard 16e ne s’est pas éternisé sur le tatami en quart et en demi-finale des moins de 66 kg. Il a eu besoin de 2 minutes et 10 secondes pour marquer un ippon sur l’Argentin Fernando Gonzalez, 105e au monde. Son duel de demi-finale vis-à-vis du Cubain Carlos Tondique, 74e, s’est terminé en 1 minute 17 secondes.

« Je pensais que ça serait un combat difficile contre le Cubain, mais il a fait une grosse erreur alors j’ai pu en profiter rapidement pour le surprendre », a mentionné le Saguenéen qui a beaucoup apprécié l’ambiance au Centre sportif de Mississauga. « Je crois n’avoir jamais eu une aussi grosse foule derrière moi pendant une compétition. C’est vraiment spécial et impressionnant. » 

À son premier combat des moins de 73 kg, Arthur Margelidon, 28e au monde,  a été surpris par le Portoricain Augusto Miranda, 81e. « J’ai fait une erreur qui m’a coûté la victoire. J’ai voulu baisser les bras, mais je me suis ressaisi, car je devais retrouver mon rythme pour mon combat suivant », a affirmé le Montréalais.

 Margelidon s’est bien repris au repêchage où il a éliminé le Dominicain Lwilli Santana, 85e.

 Dans son combat pour la médaille de bronze, Margelidon a eu le dessus face au Brésilien Alex William Pombo Da Silva. Le 14e judoka au monde a pris les devants du match en marquant un waza-ari, mais Margelidon est parvenu à créer l’égalité, puis a converti son waza-ari en ippon. « Ç’a mal commencé et il m’a projeté, mais j’ai su augmenter le rythme pour l’emporter », s’est-il réjoui.

Des cinquièmes places à Paks 

En Coupe européenne junior, Emilie Burt (-63 kg), Monika Burgess (-70 kg), Mina Coulombe (-78 kg) et Patrick Cantin (-73 kg) ont tous les quatre terminé cinquièmes de leur catégorie respective à Paks, en Hongrie.

 Patrick Cantin n’a pas chômé chez les moins de 73 kg. Après avoir battu l’Allemand Fabian Mattis et l’Autrichien Christoph Hofer, il s’est incliné vis-à-vis du Russe Uruskhan Bek Balaev.

Au repêchage, il a tour à tour éliminé le Serbe Filip Zivojinovic, le Slovène Martin Hojak et l’Italien Leonardo Casaglia pour se tailler une place dans un duel pour la médaille de bronze. Opposé au Russe Musa Kodzoev, il a échappé la médaille en obtenant une pénalité de plus que son adversaire.

Chez les femmes, après avoir remporté ses deux premiers combats des moins des 63 kg, Emily Burt s’est inclinée en demi-finale face à la Britannique Lubjana Piovesana. En lice pour une médaille de bronze, l’athlète d’Oshawa s’est avouée vaincue par l’Autrichienne Susanne Lechner.

 Dans la même catégorie, Jaquina Simao a terminé neuvième.

Monika Burgess a pour sa part signé une fiche deux victoires et deux défaites chez les moins de 70 kg. C’est Aleksandra Samardzic, de la Bosnie-Herzégovine, qui a privé la Canadienne d’une médaille de bronze en l’emportant par ippon dans le duel ultime.

 Quant à Mina Coulombe, la Québécoise a perdu son premier combat des moins de 78 kg, mais a tout de même pu se rendre au repêchage et combattre pour le bronze. Elle n’a pu se défaire de la Néerlandaise Ilona Lucassen. 

Zacharie Cheng Boivin (-55 kg), Darren Elcock (-60 kg), Jasmin Boisvert (-66 kg), Anthony Pépin (-66 kg), Gueorgui Poklitar (-66 kg) et Bradley Langlois (-73 kg) n’ont pas obtenu de classement.

-30-

 

Rédaction : Sportcom pour Judo Canada 

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com