Un premier podium en Grand Chelem pour Patrick Gagné

31
octobre
2014

Montréal, 31 octobre 2014 – Le judoka québécois Patrick Gagné a obtenu son premier podium en Grand Chelem, vendredi, en décrochant une médaille de bronze chez les moins de 66 kg à Abou Dhabi, aux Émirats arabes unis.

« Pourtant, la journée a failli mal commencer puisque je perdais à mon premier combat! Mais tout est bien qui finit bien. C’est le plus gros résultat de ma carrière et ça va me donner beaucoup de points pour la qualification olympique. Je ne peux pas être plus content que ça aujourd’hui (vendredi) », a lancé le judoka.

L’athlète de Longueuil, 21e au monde de sa catégorie, a réussi l’exploit grâce à une victoire par waza-ari contre le Slovène Adrian Gomboc, 63e mondial, dans sa finale pour la médaille de bronze.

« C’est un jeune qui a réussi à sortir la tête de série numéro un. Il connaissait vraiment une bonne journée et il était très solide, a indiqué Gagné. Je perdais aux pénalités, mais avec un peu plus de deux minutes à faire, j’ai réussi un gros mouvement pour le projeter. Ensuite, j’ai su bien gérer le combat jusqu’à la fin. »

En ronde préliminaire, Gagné avait signé des victoires par ippon face au Portugais Sergiu Oleinic (54e) et au Nord-Coréen Song Chol Hyon (81e). Il a ensuite été défait en quart de finale par le Russe Alim Gadanov, 12e au monde.

« C’est un peu ma bête noire. Ce n’est pas la première fois que je perds contre lui. Ça s’est tout de même bien passé comparativement à la dernière fois. Il a marqué waza-ari et je n’ai pas réussi à revenir de l’arrière. Il était vraiment stable sur ses pieds et il me fermait toutes les opportunités », a dit Gagné qui, par la suite, a remporté son combat de repêchage face au Biélorusse Vae Tutkhalian (197e).

De son côté, Catherine Beauchemin-Pinard, 12e au monde chez les moins de 57 kg, a conclu la compétition au cinquième rang. Bénéficiant d’un laissez-passer au premier tour, la Québécoise a pris la mesure de la Kosovare Nora Gjakova, 44e mondiale, à son premier duel.

En quart de finale, Beauchemin-Pinard a subi une défaite par waza-ari contre la Portugaise Telma Monteiro, huitième mondiale et vice-championne du monde. Monteiro a ensuite poursuivi sa route jusqu’à la plus haute marche du podium.

La judoka de Longueuil a néanmoins mérité sa place en finale pour une médaille de bronze grâce à sa victoire au repêchage devant l’Américaine Marti Malloy, sixième au monde et médaillée de bronze aux Jeux de Londres. À son ultime combat, Beauchemin-Pinard a plié l’échine devant la Roumaine Corina Caprioriu, dixième mondiale et vice-championne olympique.

Enfin, Ecaterina Guica a été évincée au deuxième tour chez les moins de 52 kg où elle a terminé neuvième. La Québécoise, 42e au monde, a d’abord vaincu la Slovène Petra Nareks (23e) en marquant waza-ari.

Guica s’est ensuite inclinée par ippon devant la double championne du monde en titre, la Kosovare Majlinda Kelmendi. Plus tard en journée, cette dernière a mis la main sur la médaille d’or en défaisant la Roumaine Andreea Chitu en finale. 

La compétition se poursuivra jusqu’à dimanche à Abou Dhabi. Les Québécois Arthur Margelidon (- 73k g),  Alexis Morin-Martel (- 73 kg) et Antoine Valois-Fortier (- 81 kg) ainsi que l’Ontarienne Kelita Zupancic (- 70 kg) seront à surveiller.

– 30 –

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com