Une autre médaille de bronze pour Antoine Valois-Fortier

24
février
2013

Montréal, 24 février 2013 –  Après avoir remporté une médaille de bronze la semaine dernière à l’Open continental de Budapest, Antoine Valois-Fortier a récidivé dimanche au Grand Prix de Düsseldorf. Une fois de plus, le judoka de Québec a atteint la troisième marche du podium chez les moins de 81 kg.

« Les deux derniers week-ends ont mieux reflété mon niveau. Je suis revenu fort après le Grand Chelem de Paris et j’en suis bien content », a commenté Valois-Fortier, qui occupe le douzième rang mondial dans sa catégorie.

Bénéficiant d’un laissez-passer au premier tour, le Québécois de 22 ans a entrepris la compétition en signant des victoires par ippon sur le Sénégalais Baye Diawara (84e), l’Allemand Conrad Hannes (123e) et le Kazakh Aziz Kalkamanuly (124e).

C’est le Géorgien Avtandil Tchrikishvili, septième au monde, qui a stoppé la progression du Québécois en demi-finale. Médaillé d’argent il y a deux semaines à Paris, Tchrikishvili a défait son compatriote Levan Tsiklauri en finale à Düsseldorf pour s’emparer du titre.

« C’est vraiment l’un des forts compétiteurs dans ma catégorie présentement. Le combat a bien commencé. J’ai peut-être été un petit peu trop confiant. J’ai essayé de contrer une de ses techniques et je me suis fait planter. Ça n’a pas été très long », a raconté Valois-Fortier, qui s’est bien repris à son combat pour la médaille de bronze.

Opposé à Aliaksandr Stsiashenka (38e), du Belarus, Valois-Fortier a marqué ippon sur une projection après un peu plus de deux minutes de combat.

« Il a un style assez particulier. Il avançait beaucoup puisque c’est un gars de corps à corps. J’ai su utiliser ma grandeur pour garder la distance nécessaire pour pouvoir le projeter », a expliqué le Québécois. Ce dernier profitera d’une pause de quelques semaines avant de participer aux Championnats panaméricains, à la mi-avril, au Costa Rica.

Roberge et Zupancic terminent septièmes

Après avoir gagné la médaille d’argent chez les moins de 70 kg au Grand Chelem de Paris et l’or à l’Open continental d’Oberwart en Autriche, Kelita Zupancic espérait poursuivre sur sa lancée victorieuse cette fin de semaine en Allemagne.

L’Ontarienne de 22 ans, septième au monde dans sa catégorie, a toutefois dû se contenter du septième rang.

La journée avait pourtant bien commencé pour elle avec une victoire par ippon sur la Hongroise Franciska Szabo (69e). Zupancic s’est toutefois inclinée au combat suivant face à la Coréenne Kim Seong Yeon (24e), qu’elle avait vaincue dimanche dernier en finale à Oberwart.

Au repêchage, la Canadienne a perdu par ippon devant la Tunisienne Houda Miled (17e). 

Catherine Roberge, onzième mondiale chez les moins de 78 kg, a également conclu la compétition au septième rang. Après avoir remporté son premier combat par ippon face à la Néerlandaise Guusje Steenhuis (66e), la Québécoise a été battue par la Japonaise Ruika Sato (12e). Elle a ensuite subi une défaite par ippon au repêchage face à l’Allemande Luise Malzahn (16e).

Roberge sera de retour sur les tatamis la fin de semaine prochaine à l’Open européen de Prague, en République tchèque. Joliane Melançon (57 kg) et Nicole Jenicek (57 kg) seront aussi présentes.

 

-30-

 

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com