Une médaille de bronze amère pour Catherine Roberge

13
mars
2016

Montréal, 13 mars 2016 – Catherine Roberge a mis la main sur une des deux médailles de bronze dans la catégorie des moins de 78 kg dimanche à l’Open panaméricain de judo de Buenos Aires, en Argentine.

Dans son affrontement pour une des deux troisièmes places, l’athlète de L’Ange-Gardien, près de Québec, 28e au classement international, a marqué ippon après avoir provoqué quatre pénalités chez sa rivale, la Brésilienne Scardua Melina, 96e au monde.

Exemptée du premier tour, Roberge avait aussi réussi un ippon contre l’Argentine Sabrina Sanchez De Bock à sa première sortie de la compétition. Elle avait par la suite perdu un duel serré en demi-finale face à la Russe Anastasiya Dmitrieva, classée 21e, conclu au cumul des pénalités.

« Je suis un petit peu déçue d’avoir perdu en demi-finale par une pénalité. C’est vraiment tannant en Amérique du Sud parce que tu es souvent à la merci des arbitres, a affirmé la Québécoise. Mais j’avais juste à la planter, c’est mon erreur. Je me fie des fois trop sur le judo classique. »

« J’ai perdu sur une pénalité toute bête. Disons qu’ils sont rapides pour appeler les pénalités » a-t-elle précisé tout en convenant qu’elle aurait dû marquer. « Je me l’étais dit cette semaine qu’il ne fallait vraiment pas que je m’enligne pour gagner par pénalités parce que je ne gagnerais pas. Je ne me le suis pas assez dit ça à l’air. »

Roberge obtiendra 40 points au classement mondial pour sa performance à Buenos Aires, elle qui est présentement engagée dans une course contre la montre afin d’améliorer son rang international dans le but de participer aux prochains Jeux olympiques.

Au 30 mai, les 14 meilleures judokas des moins de 78 kg, selon un maximum d’une représentante par pays, obtiendront un laissez-passer pour se battre à Rio de Janeiro, en août.

Cinquième dimanche dernier à l’Open panaméricain de Lima, l’athlète de 34 ans reviendra un peu amère de sa virée en Amérique du Sud. Le podium au Pérou et la finale en Argentine étaient ses objectifs. « Je m’attendais à revenir avec au moins deux médailles de ce voyage-là », a conclu celle qui qui a vécu l’euphorie olympique en 2004, aux Jeux d’Athènes.

Krieber-Gagnon et Coulombe se distinguent à Coimbra

Pendant ce temps, au Portugal, Louis Krieber-Gagnon et Mina Coulombe sont montés sur le podium de la Coupe européenne junior de Coimbra.

En action chez les moins de 90 kg, Krieber-Gagnon a obtenu une médaille d’argent après avoir remporté quatre de ses cinq combats. Il a défait par ippon le Portugais Diogo Brites, l’Espagnol Pedro Jimenez Patino et le Luxembourgeois Erwan Eggermont dans les préliminaires.

Après avoir disposé du Néerlandais Jelle Snippe au cumul des pénalités en demi-finale, le Montréalais a vu l’Espagnol Nikoloz Sherazadishvili marquer ippon contre lui en finale.

Il s’agit d’une belle récompense pour Krieber-Gagnon, récemment passé de la catégorie des moins de 81 kg à celle des moins de 90 kg.

Quant à Coulombe, en lice du côté des moins de 78 kg, elle a terminé troisième grâce à un dossier de deux gains et un revers. Gagnante contre la Britannique Rachel Tytler en marquant deux fois yuko, elle s’est inclinée face à la Portugaise Patricia Sampaio, qui a réussi un ippon.

L’athlète de Baie-Comeau l’a finalement emporté par yuko à sa dernière sortie de la journée, contre l’Espagnole Leticia Travieso Socorro.

Adriana Portuondo Isasi a également gagné deux de ses affrontements chez les moins de 70 kg. La judoka de La Prairie a toutefois encaissé deux défaites et a fini à la septième place.

« Ce fut une autre bonne journée pour nos Canadiens avec deux médailles, plusieurs victoires et beaucoup d’expérience », a résumé Jean-Pierre Cantin, responsable du programme canadien junior.

« (Louis, Mina et Adriana) ont offert une belle performance », a ajouté l’entraîneur.

Braxton Clark (-90 kg), une victoire et deux défaites, et Olivier Gobeil-St-Amand (-81 kg), deux gains et autant de revers, ont été les autres Canadiens à se classer dimanche, terminant neuvièmes.

Lavanna Laass (-63 kg) a gagné un  de ses deux duels, Emily Burt (-63 kg) a subi deux revers, tandis qu’Alicia Fiandor (-63 kg), Maxime Côté (-81 kg) et Kevin Gauthier (+100 kg) se sont inclinés d’entrée de jeu.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com