Zupancic et Margelidon mettent la main sur le bronze

11
août
2018

Montréal, 11 août 2018 – L’Ontarienne Kelita Zupancic et le Québécois Arthur Margelidon se sont frayé un chemin jusqu’à la troisième marche du podium au deuxième jour de compétition du Grand Prix de Budapest, en Hongrie.

Margelidon et Zupancic avec leur médaille

Zupancic a été décorée de bronze dans la catégorie des moins de 70 kg. Elle est sortie gagnante de tous ses combats en ronde préliminaire, défaisant par ippon l’Américaine Chantal Wright, l’Italienne Alice Bellandi et la Marocaine Assmaa Niang.

C’est la Néerlandaise Sanne Van Dijke qui a gâché la journée parfaite de la Canadienne, en remportant le combat de demi-finale grâce à un waza-ari.

« J’étais confiante d’avoir un bon résultat aujourd’hui (samedi). Je devrai analyser mon combat de demi-finale sur vidéo pour voir mes erreurs », a mentionné Zupancic.

Zupancic s’est bien reprise en finale pour la troisième place face à la Suédoise Anna Bernholm. Elle a réussi à marquer un ippon en temps supplémentaire pour ainsi récolter le bronze.

« En finale pour la médaille de bronze, j’ai été capable de mettre ma demi-finale derrière moi pour me battre du mieux que je pouvais pour une médaille. Je n’aime pas rentrer à la maison les mains vides! » a poursuivi la judoka originaire de Whitby, en Ontario.

De son côté, Margelidon a d’abord remporté ses trois combats préliminaires contre le Brésilien Lincoln Neves, le Japonais Arata Tatsukawa et le Hongrois Frigyes Szabo.

« Ma victoire contre le Japonais, qui m’avait battu en finale à Tokyo, m’a vraiment lancé pour la journée », a commenté le judoka de 25 ans.

Sa seule défaite de la journée a été en demi-finale face au favori local Miklos Ungvari dans un combat très serré qui s’est soldé par un waza-ari du Hongrois en temps supplémentaire.

« Je dominais complètement le combat. J’aurais dû me rendre jusqu’au bout, mais un arbitrage qui, selon moi, a été favorable envers le Hongrois m’a empêché de me rendre en finale. À mon avis, j’ai fait deux projections qui n’ont pas été comptées et je crois qu’il y a des punitions qui auraient dû être données », a expliqué Margelidon.

« Il a réussi à me projeter en accrochant ma jambe et j’ai essayé de le lancer de l’autre côté, mais je suis tombé en premier, donc c’était son point. Je sais que je me suis fait marquer, mais selon moi, le combat aurait dû être terminé bien avant. »

En finale pour la troisième place dans la catégorie des moins de 73 kg, Margelidon a marqué un ippon et infligé la défaite à l’Italien Giovanni Esposito.

« Au combat pour le bronze, j’ai eu besoin de me reconcentrer parce que j’étais vraiment en furie! Je suis généralement très émotif, alors quand je pense que j’aurais dû gagner et que je perds, je réagis fort et j’ai de la difficulté à passer à autre chose. Cette fois-ci, j’ai réussi à revenir dans ma bulle pour remporter ma finale de bronze. »

« L’objectif, après une longue absence en raison de blessures, était de performer et de voir où j’en étais avant les Championnats du monde. Si la médaille d’or, je peux l’obtenir aux Mondiaux, je vais être plus que comblé! » a conclu le Montréalais.

La Québécoise Stéfanie Tremblay a également fait son chemin jusqu’à la finale pour le bronze, mais elle a dû se contenter d’une cinquième place.

Chez les moins de 63 kg, Tremblay a d’abord éliminé par ippon la Marocaine Sofia Belattar et l’Israélienne Gili Sharir, mais elle s’est inclinée à son troisième combat du jour face à la Polonaise Agata Ozdoba-Blach.

Elle a donc dû passer par le repêchage où elle a eu le dessus sur la Britannique Alice Schlesinger grâce à un ippon. La finale pour le bronze l’opposait à la Slovène Andreja Leski, qui a l’a emporté par ippon.

Antoine Bouchard (-73 kg) et Catherine Beauchemin-Pinard (-63 kg) ont tous les deux vu leur journée se terminer au repêchage et se sont classés septièmes de leur catégorie respective. Bouchard a fait trois victoires et deux défaites, alors que Beauchemin-Pinard a signé une fiche de deux victoires et deux défaites.

Emily Burt (-70 kg) et Étienne Briand (-81 kg) ont chacun fait une victoire et une défaite et n’ont pas obtenu de classement.

Seul Canadien en action du côté de la Coupe européenne junior à Cluj-Napoca, en Roumanie, Constantin Gabun a perdu son premier et unique combat de la journée dans la catégorie des moins de 73 kg. Il n’a pas obtenu de classement.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada
Information : 514-990-0966 | 1-866-990-0966

Informations :

Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
(514) 668-6279
[email protected]

© 2017 Canadian Kodokan Black Belt Association, Tous droits réservés

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com